Backpacker à Sydney

22/10/2008 - Pays : Australie - Imprimer ce message

Premier petit dejeuner dans notre superbe chambre de backpacker ! C'est luxe, on a même du café et du thé chaud grâce à ma grand mère... Elle avait trouvé dans son placard un "thermo plongeur" (enfin je crois que ça s appelle comme ça), une invention apparemment très en vogue à leur époque pour les étudiants un peu fauchés, qui permet de chauffer les liquides avec une sorte de résistance... Et le must : ça prend pas trop de place dans les bagages ! hehe !



Pour parler backpacker, nous avons essayé le Lamrock Lodge. Tarif raisonnable pour Sydney, les chambres twin et double sont à 66, les dortoirs dans les 25 par personne. Il est situé à 2 minutes chrono de la plage, donc plutôt sympa dans l'ensemble. Seul hic qu'on lui reproche, c'est le manque de convivialité. Pas ou peu d'espace commun, difficile d'effectuer des contacts.


C'est donc pourquoi au bout de trois nuits, on a changé de backpacker pour un autre situé un poil plus loin de la plage que l'autre (genre 3 minutes de la plage, hein...dur dur !), le Noah'backpacker. Meilleure ambiance, il n'y a pas photo, plus de monde aussi. Un espace cuisine plutot vaste, un coin salon tv, une partie bar resto, un lounge à la réception. Hic rencontré, ohhh joie des dortoirs, un des 2 gars avec nous, une sorte d'ours complêtement mal léché, pue complêtement, genre le linge sale humide oublié pendant des semaines. Et il ronfle !! Un véritable ours, j'aurai dû l'enregistrer pour votre plaisir des sens. Pas dormi plus d'une heure, cette dernière nuit. J'ai bien essayé de le réveiller, mais il faut faire attention au coup de patte avec les ours, donc je n'ai pas trop insisté.

Du coup, chambre à 2, un peu plus cher, mais ben mieux.



Ici, la vie coute chere. Donc, et bien, si tu veux rester, il faut travailler. Nous avions 2 possibilités : partir de Sydney pour aller directement faire du Fruitpicking, ou se trouver un boulot sur Sydney.

La première solution était pas mal, ca me permettrait d'apprendre plus tranquilement l'anglais qu'à Bondi, où il y a énormement de francais. Et puis ca nous aurait permis d'économiser plus rapidement, car nous aurions pris un van. Van = économie de backpacker et de transports, soit les 3/4 du budget dépensé (le reste étant nourriture et autre. Et oui, les transports sont super chers, à Sydney...c'est affolant). Donc, petites recherches de van... pas évident (on fera un topic la dessus...) mais pas évident à cette période de l'année sur Sydney.

On s'est donc orienté vers la 2ème solution, on pourra faire Noel sur Sydney, en plein Eté ! La classe. c est aussi le debut de l ete a sydney et il parait qu ils sont en plein recrutement pour la saison.


En quete de boulot, mais pas simple de trouver. Nous cherchions n'importe quoi, mais de stable. Serveur est très convoité, par exemple.

Le seul hic, les Australiens ont "tres bien fait" les choses, ils ont mis en place un système où tu ne peux quasi pas travailler sans passer un de leur "diplome" : RSA pour servir de l'alcool, RCG pour les jeux, Coffee Skill pour faire des cafés....pour info, vous ne faites en réalité qu'acheter votre diplome (entre 80 et 120$ chaque), car le passer.. meme si vous ne comprenez rien a ce qu'ils racontent, tricher, s'échanger les reponses et autres, est de mises pendant leur exam...En fin de compte un excellent moyen pour l'état de faire rentrer des sous. Attention cependant, votre diplome ne serait valable que dans l'état où vous le passez... abusé, quand meme !


Nous avons donc commencé par les petits boulots, mal payés. En premier, du packing : poser des étiquettes sur des magasines le premier jour, puis ranger les magasines dans des cartons selon les commandes. 12$ de l'heure en cash (= au black)

J'ai trouvé du boulot pendant 2 jours comme labourer = ouvrier : construction d'une terrasse d'une maison d'un quartier riche au nord de Bondi. Premier jour fut pour transporter 330 briques du devant de la maison, jusqu'à la terrasse en contrebas, passant donc par un escalier... on était 3 à faire ca... un petit calcul rapide donne 110 fois monter et descendre l'escalier d'une trentaine de marches, soit plus de 3000 marches montées et descendues....les mollets en flammes pendant plusieurs jours :s Le deuxième jour fut beaucoup plus sympa, casser des murs :) Nice !


Autre aspect, les rencontres : le contact ici est très facile, rien à voir avec la France ! On rencontre tellement de monde que vraiment difiicile de se rappeler de tous ceux avec qui on a papoté. Disons que l'on peut differencier : les personnes avec qui on a eu un contact rapide, le courant est passé, mais ca n'ira pas forcement plus loin, et les personnes, beaucoup plus rares à qui on demande leur adresse mail et tel. Mais quoi qu'il en soit, très convivial, très chaleureux, très sympa.


Pour l'apprentissage de l'anglais, surtout, évitez Bondi beach, voire Sydney ! ! Il y a beaucoup trop de francais, c'est affolant. Près de 3 semaines sur Bondi, et j'ai pas forcement progressé... bad :s


Ah, on me dit quelque chose dans l'oreillette....ahhh ! On vient de nous livrer notre van et notre planche de surf ?? Niiice ! Au revoir Sydney !!!

A bientot pour de nouvelles aventures !!!



Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Par Mamounette
Le 26/10/2008 à 17:11:41
Vous etes trop mignons tous les 2. Bon vent avec votre van et faites très attention : les australiens roulent à gauche. les vieux réflexes de rouler à droite risquent de revenir. A très bientôt de vous lire. Bisous

Par Marie
Le 28/10/2008 à 16:02:01
Ca fait plaisir a voir ! Bon vent a tous les deux ! Take care !


Laisser un commentaire