Kakadu NP

25/06/2009 - Pays : Australie - Imprimer ce message

Nous voici enfin dans le Kakadu National Park, un des plus grand d'Australie et pas le moins réputé

pour sa culture aborigene.

En effet, c'est un des rares sites australiens où l'on peut découvrir des traces aborigènes datant de

quelques millénaires : paintures, caves, objets...

La nature ici est assez diversifiée, composée de "wetland"parfois ( équivalent de marécages),

ruisseaux, rivières abritant une nuée de crocodiles, formations rocheuses, forets denses mais...

différentes des francaises par la taille des arbres: ce sont plus des gros buissons que des arbres à

gros troncs... enfin, pas évident à décrire..

Les ballades sont de l'ordre de 2km, rapides à faire, mais très plaisantes. L'une fut le tour d'une

formation rocheuse. On y découvra une grosse roche, dont on se servit pour quelques acrobaties

En continuant cette meme ballade, petit passage étroit... Vous remarquerez la tete de Leo...Meme si

les araignées n'etaient pas visibles, les grosses toiles d'araignée atestaient de leur présence et notre

chère Leo à qui j'ai demandé de prendre la pause au milieu du passage ne fut pas très ravie :)

Dans un détour, une cave qui servit autrefois aux aborigènes. On ne put s'empecher d'etre attirés par

l'atmosphère ambiante, et de laisser remonter nos instincts préhistoriques le temps de quelques

photos (mais qui dit cave, dit fraicheur, et qui dit fraicheur, dit légion de moustiques... )

Petite pause déjeuner au pied d'une rivière... infestée de crocos ! Encore une fois, Leo va prendre la

pause pour vous... sur un tronc d'arbre instable tronant au-dessus de la rivière.

La ballade suivante nous mena à travers une foret dense longeant la rivière. Très vert et ...

aracnéen ! Attention où vous mettez votre tete !!

On finit cette visite par un super coucher de soleil vue en haut de la formation rocheuse ci dessous.

La vue, de la haut, est vraiment surprenante : un paysage genre maki du coté d'où l'on vient, et des

plaines (des wetlands en fait) de l'autre coté...

Ca aurait été pleinement romantique... sans compter la centaine de touristes

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :