Tasmanie - Dive at EagleHawk Neck

18/01/2009 - Pays : Australie - Imprimer ce message

Enfin une véritable plongée en bouteille... enfin, 2 plongées, à la suite. Ayant notre niveau 1 français, nous avons le droit de plonger que tous les 2... excitant, mais un peu inquiétant à la fois, sachant qu'en France, on est obligatoirement encadrés. Il faut avoir un niveau 2 pour plonger sans encadrement... 2 hollandais de passage, avec quelques milliers de plongées à leur actif, niveau 4 bien sur, décident de nous encadrer pour la première plongée, à notre grand bonheur. (En au soulagement de Léo, qui a même le droit a une visite des fonds marins... main dans la main... hem !) Sur cette première plongée donc :

 

Et oui, ce fut assez génialissime de suivre ce superbe requin d'un bon mètre de long, de nager autour des quelques méduses, d'apercevoir de près un poisson qui gonfle, et toutes ces choses magnifiques...

Mais la seconde plongée n'en est pas moins extraordinaire ! Et juste tous les 2, cette fois ci !

Les phoques sont tres curieux, on a pu les voir de tres tres pres... meme si tres difficile de les prendre en photo vu qu'ils sont tres rapides ! Outre l'énorme méduse (que j'ai trouvé assez captivante, avec une espece de bebe méduse à son derrière), l'extraordinaire de cette plongée réside beaucoup dans la foret d'algue que l'on a traversé : des algues d'une vingtaine de mètres de haut. Mais s'engoufrer au milieu, les traverser de long en large au niveau du sol... se perdre completement au milieu de toute cette biodiversité... Vraiment.. surréaliste !

Pour les passionnés de bio, la forêt d'algues géantes (Giant Kelp Forest) est unique au monde, et se trouve, à notre grand bonheur, en Tasmanie ! En effet, il faut une eau dont la température varie entre 6 et 14 degres... Comme la Tasmanie n est (relativement) pas tres loin du pôle sud, ça parait logique... Mais plus personne n est à l abris du rechauffement climatique... et apres la plongee, alors qu'on se reposait sur un bon canapé devant la tv du club en regardant une emission sous marine, on a aperçu le site ou on venait de plonger... et cette magnifique foret d'algues est malheureusement en voie d'extinction car l eau se rechauffe un peu trop et devrait disparaitre très bientot (dévorée par les oursins)... Enfin, une plongée quand meme à 14 degres en plein été Tasmanien... gla gla... Heureusement qu'on avait des bonnes combi ! Finallement, un peu la même température qu'en Bretagne l'hivers, la visibilité en plus !

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :